La formation continue

La formation continue s’adresse aux professionnels souhaitant se spécialiser dans les domaines du développement local et de l’aménagement du territoire, du  suivi et l’évaluation des projets et politiques publiques, ou dans l’analyse financière en lien avec les collectivités territoriales. La formation peut-être préparée à la Faculté des Sciences Economiques de l’Université de Rennes 1:

  • sur plusieurs modules courts dans le cadre des Diplômes d’Université “Développement économique” et “Analyse financière publique territoriale”.
  • sur une année universitaire à temps plein dans le cadre du Master 2 “Ingénierie, management et évaluation des politiques publiques” (IMEPP).

flag_of_france-svg

Enseignement en Français

Diplômes d'Universités - Formations courtes

DU “Analyse financière publique territoriale”

Cette formation est destinée aux professionnels du secteur public (État, collectivités et autres établissements publics) et du secteur privé (employés de bureaux d’étude, de banques) engagés dans une démarche de spécialisation ou de reconversion dans l’analyse financière des collectivités locales. Ce diplôme d’université est délivré par l’Université de Rennes 1.

Programme :

Intervenants :

  • Maurice Baslé, Professeur émérite des Universités, UR1
  • Philippe Turquet, Responsable du contrôle de gestion – contrôle interne, Conseil régional de Bretagne

Programme prévisionnel :

  • Le pilotage dans l’organisation  privée (Norton et Kaplan): au delà du contrôle de gestion, la conduite du changement.
  • Le pilotage dans le secteur public: nouvelle performance et nouvelle gouvernance.
  • Les outils de mise en commun des informations sur un tableau de bord de pilotage (suivi des objectifs, suivi des activités et des résultats) : illustration sur l’exemple d’une université
  • Le cas du tableau de bord stratégique d’un opérateur d’État (Université). http://www.cpu.fr/publication/guide-methodologique-pour-lelaboration-du-tableau-de-bord-strategique-du-president-duniversite-et-de-lequipe-presidentielle/
  • Exercice : pilotage des premiers résultats de la mise en oeuvre d’un programme public.
  • Le cas du programme régional : Renforcer la recherche et l’enseignement supérieur.
  • Examen des objectifs régionaux : construction de l’arbre d’objectifs (examen de la cohérence avec les objectifs stratégiques d’une université)
  • Construction du socio-gramme des acteurs.
  • Exemple de diagramme logique d’impact (examen de l’adéquation avec les attentes des universités).
  • Suivi des indicateurs et analyse dans le rapport d’activité et de développement durable de la région Bretagne.
  • QCM en fin de cours.

Intervenant : 

  • Matthieu Leprince, Maître de Conférences HDR, Université de Rennes 1

Objectifs :

  • Comprendre l’environnement du choix budgétaire des collectivités locales
  • Expliquer pourquoi le délai de désendettement est l’indicateur privilégié de solvabilité budgétaire
  • Préciser les formes de la dynamique budgétaire d’une collectivité locale et ses effets sur le diagnostic financier
  • Comprendre les déterminants des comportements d’investissement local et ceux de l’arbitrage entre ses modes de financement
  • Décrypter les documents financiers couramment produits par les collectivités ou consultants (rapport d’orientation budgétaire, rapport de diagnostic financier rétrospectif,…)

Plan prévisionnel :

  • Chapitre 1 Actualités des finances locales
  1. Les spécificités des finances locales dans les finances publiques en France
  2. Les structures de dépenses et de recettes des collectivités locales
  3. Les évolutions législatives récentes et leurs effets financiers
  • Chapitre 2 Les indicateurs du diagnostic financier d’une collectivité locale
  1. L’équilibre annuel et ses paramètres
  2. La dynamique budgétaire des collectivités locales induite par l’investissement
  3. Intérêts et limites de l’indicateur financier de délai de désendettement
  • Chapitre 3 Les comportements d’investissement et leurs modes de financement
  1. Les déterminants de l’investissement local
  2. Les déterminants du taux d’épargne des collectivités locales
  3. Les déterminants du financement de l’investissement par endettement

Bibliographie :

Intervenant :

  • Yann Le Meur, président du cabinet Ressources Consultants Finances

Programme prévisionnel :

  • Les paramètres d’une stratégie fiscale territoriale
  • Construction des  tableaux financiers :   TD
  • Etablissement d’un diagnostic stratégique : TD (1)
  • Etablissement d’un diagnostic stratégique : TD (2)
  • Le fonctionnement systémique intercommunal
  • Modélisation et aide à la décision territoriale

Intervenant :

  • Bernard Andrieu, Président du Cabinet Orféor

Programme prévisionnel :

Comment trouver des marges de manœuvre sur la dette et sécuriser le financement des projets d’ici la fin du mandat ?

Introduction

L’évolution des conditions appliquées au secteur public avant 2008 puis entre 2009 et 2012, et depuis, et son impact sur la gestion de la dette et la mise en place de nouveaux financements : taux, marges, prêteurs

Illustration : l’observatoire Orféor des financements 2016

Thèmes abordés

  1. La gestion active de l’encours de la dette :
  • L’audit prélable du stock : le constat de l’existant entre forces et faiblesses
  • Les arbitrages de taux : pourquoi et comment les mettre en œuvre ?
  • Les pistes d’économies potentielles : réaménagement budgétaire ou financier ? jusqu’où et comment peut-on négocier avec sa banque ? Peut-on faire « racheter ses crédits » par un autre établissment ?
  • Le bilan sur le fonds de soutien pour les emprunts structurés : fonctionnement
  • Le suivi des produits structurés non encore désensibilisés de façon définitive.
  1. Les nouveaux financements : le panorama de l’offre bancaire :
  • Quels sont les acteurs actuels –et futurs du financement public local ?
  • Cout comparé des différents emprunts en fonction du prêteur et de ses ressources: comment choisir : critères quantitatifs et qualitatifs
  • Les financements alternatifs : financement participatif, mécénat …

En synthèse :

Assurer un financement opportun de ses projets, maintenir la solvabilité de la collectivité, garder la main sur sa gestion.

 

La formation se déroule à la Faculté des Sciences Economiques à travers quatre unités d’enseignement en présentiel (10 jours de formation). Les cours ont lieu entre septembre et mars, par tranches de 1 ou 2 journées de 7 heures, placées en fin de semaine (sur huit semaines).

Tarif formation continue : 1000 Euros

DU “Développement économique”

Cette formation est destinée aux professionnels du secteur public (État, collectivités locales, entreprises publiques locales ou autres) et du secteur privé (associations, bureaux d’études et consultants) souhaitant accélérer leur carrière ou se reconvertir dans le développement économique territorial. Ce diplôme d’université est délivré par l’Université de Rennes 1.

Programme :

Intervenant :

  • Véronique Inserguet–Brisset, Maître de conférences, Faculté de droit et de science politique, UR1

Programme prévisionnel :

  • La planification de l’implantation des installations et aménagements nécessaires aux activités économiques (au vu des exigences de limitation de la consommation d’espace/ densification/reprise des friches urbaines, de la mixité urbaine, du maintien de commerce de proximité, de la prévention des risques technologiques et naturels);
  • Les modalités techniques de création des parcs et zones d’activités (lotissement/ZAC);
  • Les autorisations d’implantation et de fonctionnement (autorisations d’urbanisme/autorisations environnementales).

Intervenant :

  • Mamar Djellal, Responsable activité développement économique, Citédia (SEM de gestion d’équipements publics).
  • Autres intervenants professionnels.

Programme prévisionnel :

  • Le programme sera annoncé prochainement

Intervenant :

  • Mamar Djellal, Responsable activité développement économique, Citédia (SEM de gestion d’équipements publics).
  • Autres intervenants professionnels.

Programme prévisionnel :

  • Le programme sera annoncé prochainement

Intervenant :

  • Mamar Djellal, Responsable activité développement économique, Citédia (SEM de gestion d’équipements publics).
  • Autres intervenants professionnels.

Programme prévisionnel :

  • Le programme sera annoncé prochainement

La formation se déroule à la Faculté des Sciences Economiques à travers quatre unités d’enseignement en présentiel (10 jours de formation). Les cours ont lieu entre septembre et mars, par tranches de 1 ou 2 journées de 7 heures, placées en fin de semaine (sur huit semaines).

Tarif formation continue : 1000 Euros

Master 2 IMEPP

La formation se déroule à temps plein sur une année universitaire :

  • de début septembre à fin mars : enseignements à la Faculté des Sciences Economiques (cours, études de cas, conférences) ;
  • à partir de fin mars : stage de quatre mois minimum (dans une administration, une entreprise, une institution consulaire, etc.) ;
  • soutenance des rapports de stage courant septembre.

Voir le programme  

Tarif formation continue : 3750 Euros

Conditions d'accès

La formation s’adresse à des salariés et à des demandeurs d’emploi titulaires :

  • de la licence économie et gestion et 60 crédits d’un master 1 ou maîtrise ;
  • ou d’un diplôme de niveau bac+4 en sciences économiques, droit public, diplômes d’IEP (service public ou écofi), diplômes d’ingénieurs ouvrant à la fonction publique territoriale et aux agents techniques, ingénieurs et agents administratifs de catégorie A.

Sélection sur dossier.

Vous avez des questions concernant nos formations ?

Contact

Si vous êtes salarié (y compris en contrat d’alternance), demandeur d’emploi ou professionnel libéral :
Virginie DUVACHER
tél. : +33 (0)2 23 23 39 50
virginie.duvacher@univ-rennes1.fr
Université de Rennes 1
service formation continue
6, rue Kléber – CS 16926
35069 Rennes CEDEX

Si vous êtes actuellement étudiant :
scolarité de la faculté des sciences économiques
tél. : +33 (0)2 23 23 35 45
eco-scol@univ-rennes1.fr